Principes

Principes 1

Placer l'être humain au centre des préoccupations

La politique de la Confédération en matière de numérisation place l'être humain au centre d'une société suisse de l'information et du savoir inclusive et démocratique. Pour que l'individu puisse contribuer à façonner la société numérique, il doit être intégré, avec ses désirs et ses craintes, aux processus de transformation numérique. Cette démarche suppose une plus grande responsabilisation et autonomisation, la protection de la personne et de ses droits, la cohésion sociale, la solidarité entre les groupes de population ainsi que de plus grandes possibilités de jouer un rôle actif dans la vie politique et sociale, aussi dans un monde numérique.

Principes 2

Offrir des conditions propices au développement

Pour la Suisse, il est primordial d'offrir des conditions propices au développement numérique de l'économie et de la société. Les instances politiques et les autorités facilitent la transformation numérique dans la mesure du possible et la soutiennent si nécessaire. Des conditions adéquates sont mises en place à cet effet.

Principes 3

Faciliter le changement structurel

La transformation numérique des structures existantes nécessite une évolution des mentalités à tous les échelons de l'État fédéral et remet en question certaines formes traditionnelles de la société et de l'économie. La présente stratégie pose des jalons afin de favoriser la cohésion sociale entre les régions, de promouvoir la diversité culturelle et de renforcer la résilience des infrastructures. Elle contribue à un développement inclusif et équitable de la Suisse numérique. L'État veut faciliter de manière active les changements structurels fondamentaux que la numérisation implique.

Principes 4

Organiser les processus de transformation au moyen d'une approche en réseau

Pour saisir les opportunités offertes par le changement structurel et surmonter les nouveaux défis, une approche transversale et en réseau est nécessaire, tant au niveau national qu'international. À cet égard, la Suisse est en position de force, entre autres grâce à son multiculturalisme et à sa disposition au dialogue et au consensus, ainsi qu'à ses processus de démocratie directe marqués par le pragmatisme.

Partager